Daniel Carette 3-26 mai 2024

« Vie plastique »

« La peinture ne se doit pas de représenter la réalité. Les rapports (dessin, valeur, couleur) sont juste décoratifs s’ils sont abstraits. Mais si des objets (à valeur plastique) entrent dans la composition, le tableau a autant de variété et de profondeur qu’un sujet banalement reproduit (photo, peinture réaliste). » D.Carette

« Je peins depuis toujours ! », sourit Daniel Carette. Même s’il a eu une vie professionnelle à côté et que c’est surtout depuis la retraite qu’il mène cette « vie en peinture ».

A force de travail et recherche, il comprend mieux, peu à peu, la raison d’être de la peinture et son pouvoir. Il a étudié comment fonctionnaient les grands maîtres. Il a été tour à tour figuratif, abstrait, impressionniste, cubiste…Mais sans jamais perdre son propre ressenti, sa façon personnelle de s’exprimer par le pinceau. Et sans jamais s’enfermer non plus dans une technique.

Il aime travailler les équilibres et la composition, certes, mais l’essentiel, pour lui, c’est que la peinture aille plus loin que le récit. Plus loin que la simple reproduction du réel.

Ce contenu a été publié dans archive. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *